Mercimapharmacie.com

Peaux lésées 

Les irritations de la peau sont généralement provoquées par un agent extérieur qui va agresser la peau et provoquer une réaction inflammatoire locale.
Parmi ces agents extérieurs, on peut citer le froid, un produit détergent, la lame du rasoir, un écoulement nasal, un coup ...
Les irritations de la peau surviennent plus rapidement sur une peau s&e...

Les irritations de la peau sont généralement provoquées par un agent extérieur qui va agresser la peau et provoquer une réaction inflammatoire locale.
Parmi ces agents extérieurs, on peut citer le froid, un produit détergent, la lame du rasoir, un écoulement nasal, un coup ...
Les irritations de la peau surviennent plus rapidement sur une peau sèche.
L'hydratation joue un rôle primordial dans la prévention des irritations cutanées.

Les cicatrices

Comment en prendre soin pour qu'elles se fassent oublier ?

L'évolution d'une cicatrice est un processus long et imprévisible qui peut durer jusqu'à 2 ans. Certaines peuvent devenir volumineuses, douloureuses et rouges. On parle alors de cicatrices hypertrophiques et chéloïdes. Prendre soin de sa cicatrice permet de prévenir la formation de ces cicatrices disgracieuses ou de les corriger.

 

Sommes-nous égaux face aux cicatrices ?

La réponse est non. Plusieurs facteurs interfèrent et sont déterminants dans l'aspect final d'une cicatrice, chaque personne est différente et l'évolution d'une cicatrice est imprévisible.

L'âge

Plus le vieillissement cutané est avancé, plus la cicatrisation est lente. A l'inverse, plus la peau est jeune, plus la réaction inflammatoire est importante et donc plus le risque de développer une cicatrice hypertrophique ou chéloïde est élevé.

 

Les facteurs génétiques et le type de peau

Les peaux foncées ont plus de risques de développer des cicatrices anormales, comme des chéloïdes. Par ailleurs, il existe également une prédisposition familiale à la formation de cicatrices anormales.

 

La localisation de la cicatrice

Les cicatrices situées près de zones mises en tension (dos, épaules, jambes ou sternum) ont souvent tendance à s'étendre ou à devenir plus visibles que les cicatrices situées près des régions moins mobiles. Le risque de développer des cicatrices chéloïdes est particulièrement élevé au niveau des lobes d'oreille, des épaules et de la région pré-sternale.

 

Les causes de lésions

La peau est endommagée par accident présente plus de risques de formation de cicatrice anormale qu'une lésion "nette" faisant suite à une intervention chirurgicale.

 

Les complications au niveau de la lésion

L'infection d'une plaie peut par exemple entraver le processus de cicatrisation. De ce fait, le risque de développer une cicatrice anormale augmente.

Détails
par page
Résultats 1 - 12 sur 15.
Résultats 1 - 12 sur 15.