Mercimapharmacie.com

Parfumerie 

La première marque d'eaux de toilette en pharmacie était Roger & Gallet. Etant donnée l’étendue de sa gamme actuelle (près de 25 produits !) on se dit qu’on a encore de la marge avant de les avoir tous essayés..... Les plus connus,Amande Persane, pour sa gourmandise poudrée qui lorgne ...

La première marque d'eaux de toilette en pharmacie était Roger & Gallet. Etant donnée l’étendue de sa gamme actuelle (près de 25 produits !) on se dit qu’on a encore de la marge avant de les avoir tous essayés..... Les plus connus,Amande Persane, pour sa gourmandise poudrée qui lorgne du côté de Bois Farine, Jean-Marie Farina, l’iconique Cologne classique, un brin nostalgique. Et Bois d’Orange, un boisé hespéridé signé Dominique Ropion.

Les derniers ? L’Eau des Bienfaits, une Cologne fraîche et candide en apparence, mais qui dévoile un fond d’ambre gris évoquant l’Eau des Merveilles. Une Fleur de Figuier signée Francis Kurkdjian. Et un tout récent Gingembre Rouge, fruité-épicé, créé par Alberto Morillas et Amandine Clerc-Marie.

Et puis Caudalie est arrivée  en 2011 avec ses Eaux Fraîches "des Vignes", dont un Thé des Vignes signé Jacques Cavallier, bel hespéridé musqué dans la lignée de son travail pour Bulgari. On peut déjà noter que ces marques, même si elles proposent des produits dans des gammes de prix bien inférieurs au circuit sélectif (entre 15 et 30 euros le flacon environ), ne font pas l’économie de travailler avec les plus grands parfumeurs.

Les choses ont commencé à évoluer récemment avec l’explosion des huiles pour le corps, Nuxe et son Huile Prodigieuse en tête. Car ce genre de produit a apporté un nouveau geste parfumant en officine, à mi-chemin entre le soin, et le parfum justement, sa fonction olfactive (en l’occurrence ici grâce à un parfum solaire distinctif et reconnaissable, devenu culte depuis) étant aussi importante que sa fonction cosmétique. Imité par toutes les marques, que ce soit en pharmacie, en sélectif ou en grande distribution, l’huile pour le corps s’est tout naturellement métamorphosée en parfum ! Toujours pionnier, Nuxe a dégainé le sien en 2012, Prodigieux, Le Parfum, en déclinant les notes de sa célèbre huile pour en faire une eau de toilette à la sensualité et au charme tout aussi exotiques et enveloppants que sa grande sœur. Nuxe revendique aujourd’hui la position de "n°1 des parfums en pharmacie". Cette année, c’est Caudalie, rivale de toujours, qui après avoir lancé son Huile Divine, enchaîne avec Le Parfum Divin, une rose vanillée musquée aux effluves très cosmétiques, également signée par Jacques Cavallier. Du trickle down au... trickle up ! Une certaine tendance au "trickle-up" (le "trickle-down" étant un produit cosmétique qui s’inspire d’un parfum, ici c’est le contraire) semble ainsi s’amorcer depuis quelque temps, comme en témoigne également, la nouvelle Eau Sensorielle chez Lierac, aux 3 fleurs blanches (gardénia, camélia, jasmin), et aux notes hespéridées, qui revendique un effet tonifiant et hydratant... Ou encore l’Eau de Sourcellerie de Garancia, qui va encore plus loin avec un concept de parfum supposé anti-âge - n’ayons peur de rien - avec des notes de patchouli, myrte, ciste et immortelle.

Cette nouvelle mouvance de produits hybrides soins-parfums est, pour l’instant, souvent liée à un univers olfactif qui se rapproche des produits solaires (fleurs blanches, tiaré, monoï, vanille...) ou cosmétiques (rose, notes poudrées, muscs), en parallèle de l’héritage olfactif des parfums de pharmacie plus classiques, depuis longtemps ancré dans l’eau de Cologne, à l’instar de Roger & Gallet. 

Détails
par page
Résultats 1 - 12 sur 97.
Résultats 1 - 12 sur 97.